Le Blower Door Test est décisif

La densité de l’air est désormais standard dans le bâtiment MINERGIE-P  

La légende du "mur respirant" a la vie dure. Généralement, on entend par là la règle selon laquelle les murs doivent être ouverts à la diffusion de vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur.

Du point de vue de la physique en bâtiment, ceci peut être approuvé en principe; c’est même essentiel dans les bâtiments neufs. Mais il faut prendre en considération que cette diffusion ne se fait que très lentement, qu’elle est basée sur l’échange de molécules et n’a rien à voir avec les fuites des murs extérieurs. Le grand public pense aussi que les "murs respirants" peuvent évacuer d’importantes quantités d’humidité vers l’extérieur, voire faire entrer de l’air frais dans la maison. Pour des murs qui fuient tellement qu’un échange d’air de l’intérieur vers l’extérieur ou vice-versa serait possible, cela signifierait tout simplement: la construction présente un défaut grossier. Seule une aération correcte permet d’assurer l’évacuation de l’humidité et l’apport d’air frais.

Les fuites d’air sont donc des endroits dans l’enveloppe du bâtiment qui laissent soit de l’air chaud s’échapper de manière incontrôlée ou de l’air froid indésirable entrer dans la maison.

Les fuites dans l’enveloppe du bâtiment causent

  • une consommation d’énergie trop élevée
    La maison est traversée par des flux d’air incontrôlés. Lorsque le vent souffle notamment, l’échange d’air est bien plus élevé que nécessaire. Spécialement lorsque l’on utilise une installation de ventilation mécanique contrôlée, l’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment est très importante, car sinon, le flux d’air à travers les joints serait trop important et la chaleur contenue ne pourrait plus être transmise à l’air frais par l’échangeur de chaleur. 
  • Courants d’air
    De plus, il se forme un "lac d’air froid", notamment lorsque le vent souffle. Ceci entraîne des restrictions du confort, par exemple les "pieds froids".

Mesure standardisée: Ce n’est qu’avec le Blower Door Test que l’étanchéité à l’air devient visible.
Le Blower Door Test permet de déterminer l’étanchéité à l’air d’un bâtiment.

  • Formation de moisissures
    Le flux d’air chaud et humide dans le châssis fait non seulement augmenter la consommation d’énergie pour le chauffage, mais aussi le risque d’un dommage de construction, car l’humidité condense en se refroidissant. Les zones humides constituent un terrain idéal pour les moisissures et pourritures. 
  • Blower Door Test pour contrôler la densité de l’air
    Ce test est prévu précisément pour la maison MINERGIE-P. Sur les bâtiments neufs réguliers, il est judicieux pour vérifier l’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment par rapport à la norme SIA. Quant aux bâtiments existants, il y est utilisé pour vérifier pourquoi il y a des courants d’air dans une maison, pourquoi l’air intérieur est trop sec en hiver ou, par exemple, lorsque l’on n’arrive pas autrement à déceler des fuites.